• Vrkshasana, la posture de l’arbre

    Publié le 26 avril 2013 dans la catégorie Actualités, Posture du mois.

    Posture de l'arbre

    • 37%  des postures ont des noms d’animaux
    • 18% ont des noms d’objets
    • 18% ont des noms inspirés par des qualités humaines ou noms de grand sages
    • 13% ont des noms en rapport avec le corps humain ou des éléments naturels
    • 7 % ont des noms de formes géométriques

    Dans toutes les cultures, l’arbre est un symbole puissant. Les arbres symbolisent la vie, la croissance, la force et l’équilibre en s’enracinant dans le sol en même temps qu’ils s’étirent vers le ciel.

     

    1 / La posture

    • Prendre appui fermement dans le sol avec le pied droit en écartant les orteils pour plus de stabilité, ramener la plante du pied gauche à l’intérieur de la cuisse droite, pied pointé vers le bas.
    • Ramener les mains jointes à la poitrines et fixer un point dans l’espace ou au sol si on débute.
    • Étirer les bras au dessus de la tête comme le branchage d’un arbre.
    • Le bassin doit rester neutre afin de protéger le genou de la jambe tendue et les articulations sacro-iliaques. Placez le en rétroversion, descendez le sacrum pour aplanir et allonger la colonne lombaire.
    • Dans cette posture d’équilibre, il faut que le pied d’appui soit souple et détendu pour s’enraciner fermement au sol, mais il faut aussi se redresser et mettre le cœur en avant. A l’image de l’arbre qui tend ses hautes branches vers la lumière du soleil, il faut sentir depuis la fontanelle, une énergie qui tend vers le haut. Le secret de cette posture est donc autant son ancrage dans la terre que son élan vers le ciel. Alors que la concentration augmente, l’équilibre s’améliore.

     

    2 / Les bienfaits thérapeutiques

    Sur le squelette : remède pour la sciatique et les pied plats.

    Sur les muscles : renforce les cuisses, les mollets, les chevilles et ouvre l’intérieur de la cuisse, l’aine, la poitrine et les épaules.

    Améliore le sens de l’équilibre et surtout, l’arbre est la posture idéale pour se recentrer et retrouver le calme.

     

    3 / Contre indications et précautions

    Maux de tête, insomnie, baisse de tension, et si vous avez de l’hypertension, ne pas lever les bras au dessus de la tête.

    Problèmes d’équilibre venant de l’oreille interne.

     

    4 / Postures avant et après

    • Avant

    Baddha Konasana
    Utthita Trikonasana
    Virabhadrasana II

    • Après

    Postures debout

     

    5 / Approfondir la posture

    Dans Vrkshasana, vous pouvez essayez cette courte méditation d’1 minute: respirez profondément par le nez…à chaque inspiration, imaginez votre arbre croître et devenir plus fort, s’allongeant vers le ciel….avec chaque expiration, imagine les racines partant de votre pied s’enfonçant plus profondément vers le centre du globe terrestre, vous aidant à devenir plus stable et connecté. Continuez de respirer de cette manière pendant toute la durée de votre expérience d’arbre.

    Si vous voulez aller plus loin dans le ressenti de la posture, fermez les yeux.

    Vous pouvez aussi balancer les bras en l’air comme les branches des arbres dans le vent.

     

    Cet exercice révèle notre état intérieur : suis-je stressé ? Et l’arbre vacillera ! Suis-je serein ? Et l’arbre tiendra avec aisance… 

    Il nous rappelle que notre équilibre physique, reflète souvent notre équilibre dans notre vie présente.

    L’arbre nous encourage aussi à garder des fondations solides, car rien de durable ne se construit sur des bases branlantes, il nous encourage aussi à croître, à grandir, quoique nous traversions, quelques soient les éléments extérieurs.

    Om namaste

    www.yogatahiti.com