• Reconnectez-vous avec la nature

    Publié le 13 août 2012 dans la catégorie Lifestyle.

    C’est le moment de sortir de chez vous et de vous reconnecter avec la nature.

    Prenez plaisir à méditer dans votre jardin ou sur la plage, dans la montagne ou autres lieux charmants.

    Développez votre prise de conscience, votre appartenance à la terre, au ciel, vous faites partie d’un « tout ».

    Considérez la nature non pas comme une « jungle » qui a besoin d’être protégée, mais plutôt comme des arbres, des plantes, des fleurs qui partagent le même prana (force vitale) qui circule en nous.

    En sentant cette connexion avec la nature, vous changerez votre perception et votre rapport à elle, et la manière de la traiter.

    Où se trouve la limite, la frontière entre votre corps et la nature ? Où se trouve la frontière entre la fin de votre respiration et l’air ambiant ? Où est la frontière entre l’eau contenue dans votre corps et l’eau des mers et des rivières ? Qui dresse cette frontière ?

    Les cultures spirituelles ne considèrent pas la nature comme un objet, elles croient en une âme, une force vitale, animant les êtres vivants mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent. Quand les cultures pré-modernes chassaient, ils demandaient d’abord la permission à l’esprit de l’animal en disant « s’il te plait, j’ai besoin de toi »- quand quelqu’un construit une maison en Inde, avant de creuser les fondations, cette personne vénère la terre en pratiquant un rituel pour demander pardon et la permission de creuser la terre (Bhumi Puja). Il n’est pas rare de voir à la sortie d’un village, un arbre décoré et à sa base une offrande en échange d’un vœu réalisé.

    Fut un temps où ce respect de la nature et l’idée que toute chose détient un esprit était aussi répandu en Europe, en Grèce, chez les Celtes, les romains, les druides. Ce sens s’est perdu, notre culture moderne nomme ces croyances, de l’animisme.

    Vénérer la nature, c’est sentir et se connecter avec le divin de la rivière, le divin dans les arbres, le divin dans les plantes, la divinité, l’esprit de la montagne, être UN avec le monde qui nous entoure.

    Quand vous vous promenez dans la forêt, appuyez vous contre un arbre, sentez sa force de vie, comme votre respiration monter et descendre, dans le tronc, dans votre corps.

    Oui, vous êtes divins, vous et tout ce qui vous entoure.