• Les poignets sensibles

    Publié le 13 août 2012 dans la catégorie Pratique.

    Pour se débarrasser de problèmes de poignets, il ne faut pas seulement les renforcer, une grande partie de ces problèmes trouvent leur origine dans un désalignement d’épaules entre autre.

    La première chose à faire, ouvrir et ré-équilibrer les épaules à travers diverses postures effectuées avec alignement. (Chien tête en bas)

     

    La prochaine étape thérapeutique, est de renforcer les muscles fléchisseurs des avant bras. Le long supinateur est le fléchisseur du bras sur l’avant bras. C’est le muscle des sportifs qui travaillent aux barres. Amenez le poids sur vos mains graduellement. Placez les mains sur une surface ferme, espacées de la largeur des épaules ; et assurez-vous que les bras sont bien tendus. Les doigts sont écartés et aplatis au sol. Les quatre coins de chaque paume (le monticule de l’index, le monticule du pouce, du petit doigt et le bord extérieur de la paume) devraient être ancrés au sol.

    Si vous suivez ces conseils, vous éprouverez plus de liberté dans les poignets. Avec la pratique régulière d’asanas thérapeutiques, le syndrome du tunnel carpien et autres difficultés de poignets peuvent s’atténuer progressivement.

    Le syndrome du canal carpien touche le plus souvent la femme, à partir de la quarantaine. Il se traduit par des engourdissements et des picotements, puis de véritables douleurs à la main, avec souvent des irradiations vers l’avant-bras, le coude ou même l’épaule. Ils peuvent toucher un seul doigt ou plusieurs doigts, mais ils épargnent habituellement le petit doigt. Une ou deux mains peuvent être concernées.