• Les 5 couches de notre corps

    Publié le 13 août 2012 dans la catégorie Lifestyle.

    La plupart d’entre nous se tournent vers le yoga dans l’espoir d’avoir plus d’énergie, une meilleure santé, être plus affuté, plus souple et bien sûr, trouver la paix d’esprit. Je vous propose de comprendre à quel point le yoga peut vous aider en vous expliquant les 5 niveaux.

    Le 1er niveau : le corps

    Comparons votre corps à un oignon. Sur la couche extérieure, il y a toutes les parties que l’on peut voir : les bras, les jambes, le ventre, etc. Lorsque l’on pratique le yoga cette couche extérieure est celle à laquelle on pense le plus. Où suis-je censé mettre mon pied ? Où mettre mon bras ? Est ce que je suis bien positionné ?

    Le 2ème niveau : la respiration

    Il y a une seconde couche sous la première. Ce niveau est composé de toutes les choses qui permettent à notre enveloppe extérieure d’être saine et résistante. Un exemple, ce que l’on mange, mais aussi l’espoir, le repos, la détente. La source d’alimentation la plus importante n’est pas celle que vous croyez, l’énergie pure de notre corps, c’est notre respiration. On peut tenir des jours sans manger ou même sans boire mais on a besoin d’une bonne gorgée d’air toutes les quelques secondes. Notre corps contient des milliards de cellules et chacune d’entre elle est nourrie par l’oxygène frais qui circule dans le merveilleux réseau de nos poumons et système sanguin. En respirant profondément et régulièrement, on se nourrit, on rayonne de bonne santé.

    Le 3ème niveau : le prana

    En pelant maintenant cette seconde couche, la respiration, vous arrivez à un troisième niveau : celui même qui fait que la respiration circule et que le cœur bat, c’est le prana. Vous avez déjà vu des schémas montrant le parcours des nerfs déployés à travers notre corps, bifurquant depuis la moelle épinière comme les branches d’un arbre, s’étendant jusqu’aux extrémités des pieds et des mains.

    Notre système nerveux fait partie du premier niveau, l’enveloppe extérieure de notre corps. Maintenant, imaginez un réseau spectral de minuscules tuyau et canaux fait de matière tellement fine qu’on ne peut la toucher, on les appelle les nadis, ils sont logés dans le système nerveux, sanguins et même les os. La forme de notre corps, intérieure et extérieure est simplement le reflet de la forme de ces conduits d’énergie subtile. Toute douleur ou problème physique prend naissance dans le corps subtil : au troisième niveau. De nos jours, même si en cours de yoga, on ne parle plus tant de ces nadis comme on les appelle, le but des différents exercices est d’atteindre ce troisième niveau où l’on traite le problème. Et comme le premier et le second niveau reposent sur ce troisième, votre respiration et votre santé s’améliorent dès que le prana coule à flot dans les nadis.

    Récapitulatif, Votre respiration suit le prana, si le prana circule facilement et calmement, la respiration aussi. Mais qu’est qui fait circuler le prana ? Nous devons peler une autre couche de « l’oignon » pour aller au quatrième niveau.

    Le 4ème niveau : la pensée

    Le quatrième niveau c’est vos pensées. Les pensées et le prana font tandem. Vous pouvez facilement vous rendre compte de l’intime connexion entre les deux en repensant à la dernière fois où vous vous êtes senti énervé, agité ou bouleversé. Lorsqu’on connait une émotion vive, nos pensées se bousculent dans tous les sens. Et puisque les pensées sont étroitement liées au prana, ce dernier lutte à l’intérieur des canaux et part dans tous les sens. Et à cause de la connexion entre prana et respiration, la respiration devient incontrôlable, saccadée, les cellules de notre corps se retrouvent alors à cours d’alimentation et le corps vous fait savoir de quelque manière qui soit que vous l’avez maltraité.

    En résumé, un moment d’émotion négative au niveau 4, les pensées, va perturber le prana en relation à vos pensées, ce problème au niveau 3, se répercute sur le niveau 2, notre respiration, ce qui crée des problèmes au niveau 1, notre santé. L’avantage de cette interconnexion entre les différents niveaux, et c’est le but de la plupart des types de yoga, on peut arranger/réparer les choses. En vous étirant, votre respiration devient plus profonde et régulière, ce qui stabilise le prana, ce qui automatiquement calme les pensées. Et c’est exactement ce que l’on doit ressentir après une bonne session de yoga, calme et requinqué. On peut aussi s’y prendre autrement, asseyez vous calmement, entretenez une très belle pensée, comme le prana est lié à cette pensée, il circule calmement, on respire donc profondément et les cellules sont nourries abondamment. Tout cela rien qu’en pensant !

    Et le cinquième niveau ?

    Tout le monde sait déjà qu’en ayant des pensées positives, on se sent mieux. Mais des problèmes surgissent dans notre vie, des situations ou des personnes, qui ne nous permettent pas de rester calmes en toute circonstance. Une solution : sortez votre tapis de yoga, pratiquez. Vous transpirez, ce qui agit sur le prana, les pensées. Vous vous sentirez mieux pour un certain temps.

    Mais si le prana dirige notre respiration, et nos pensées dirigent le prana, qu’est ce donc, qui dirige les pensées ? Nous l’appellerons : « world-seeds », graines implantées dans notre esprit.

    Exemple : 3 personnes vont assister à leur premier cours de yoga. Une heure plus tard, l’une d’entre elle en ressort avec des tensions dans la nuque. La deuxième, n’a pas trouvé le cours très intéressant et ne revient jamais. La troisième rentre chez elle en se sentant légère, pleine d’énergie et très contente d’avoir trouvé un nouveau moyen ludique de rester en bonne santé et affutée. Toutes les 3 ont fait le même cours, pourquoi cette différence ? Chaque personne a, en son for intérieur, une petite graine implantée dans son esprit, qui murit lorsqu’on regarde quelque chose et colore la chose regardée comme si on portait des lunettes teintées. Vous pouvez ainsi regarder la vie en rose ou en gris. Le « world-seeds » nous permettra de voir toutes les choses du monde positivement ou négativement. D’où viennent ces « world-seeds » ? Comment sont-ils implantés dans votre esprit ? De nombreux sages à travers l’histoire ont répondus à cette question : on récolte ce que l’on sème, qui sème le vent récolte la tempête, la loi du karma… Notre manière de voir le monde sera déterminée par la manière qu’on a de traiter les autres. Visualisez votre esprit comme une camera vidéo. Lorsque vous êtes médisant envers quelqu’un, votre esprit enregistre. Une graine se plante dans votre esprit, sa puissance sera proportionnelle à la pensée négative. Une semaine plus tard ou un mois peut être, la graine murit, votre patron rentre dans votre bureau en furie… Si vous avez été généreux, aimable, au lieu de désagréable envers quelqu’un, une autre graine murit et votre patron vient vous offrir une promotion… Ces graines implantées dans nos esprits sont extrêmement puissantes, elles remontent depuis le niveau 5 jusqu’au niveau 1 et déterminent la manière qu’a notre corps de réagir à la pratique du yoga. Elles formatent notre futur. Notre avenir est comme un tableau noir vierge ce que nous y verrons inscrit plus tard, dépend de nous. Appliquez vous dans votre yoga puisque c’est la méthode que vous avez choisi pour être en bonne santé, on veut un yoga qui nous étire et relâche nos tensions, un yoga qui calme, ralenti et approfondi notre souffle, qui fait circuler l’énergie vitale harmonieusement, qui nous rempli de pensées amicales et qui nous aide à planter dans notre esprit, les graines d’un merveilleux futur.