• Comment ouvrir le chakra du cœur ?

    Publié le 13 août 2012 dans la catégorie Pratique.

    Pratique spirituelle et pratique physique

    Le chakra du cœur, notre cœur énergétique, est le temple sacré de l’amour, l’endroit où nous donnons de l’amour et en recevons. L’amour est l’essence de la vie.

    Pour l’enfant, l’amour de ses parents lui donne la sécurité et l’assurance de la survie. Quant à l’adulte, il lui apporte l’intimité qui lui permet de s’accepter et qui l’invite à s’ouvrir. Bien que le désir de recevoir de l’amour soit un besoin de base de tous les êtres humains, le chakra du cœur ne peut s’ouvrir même si l’on reçoit de l’amour. C’est en donnant de l’amour que nous transcendons les limites de l’égo et que le lotus de notre cœur peut fleurir.

    La maladie prend naissance au niveau du corps subtil avant de se déclarer sur le plan physique, il arrive régulièrement que le chakra du cœur soit en déséquilibre. Les problèmes de santé physiques fréquemment rencontrés dans cette situation sont les suivants :

    • les bronchites fréquentes et les infections aux poumons ;
    • l’hypertension ;
    • les troubles cardiaques ;
    • les problèmes circulatoires ;
    • les difficultés respiratoires ;
    • une douleur à la poitrine ou dans le haut du dos ;
    • un système immunitaire faible.

    Certaines caractéristiques comportementales aussi aident à déterminer si un chakra est sur-actif, sous-actif ou équilibré.

    Les Caractéristiques de la suractivité du chakra du cœur sont : la dépendance à l’égard des autres, jalousie, agir comme un martyre.

    La suractivité du chakra du cœur n’est pas un excès d’amour, elle indique qu’une trop grande importance est mise sur l’attention des autres et sur leur approbation, et cela dans le but de recevoir de l’amour. Les excès dans les chakras résultent d’un comportement ayant pour but de compenser une blessure profonde.

    Les Caractéristiques de la sous-activité du chakra du cœur sont : antisociabilité, critique, intolérance, seul et isolé, manque d’empathie, peur de l’intimité.

    La sous-activité du chakra du cœur indique que le cœur est fermé aux autres.

    Les Caractéristiques d’un chakra du cœur en équilibre sont : être attentionné, compatissant, empathique, accepter les autres, aimer, être centré.

     

    Pratiques spirituelles

    Les pratiques spirituelles sont essentielles pour purifier le chakra du cœur et l’ouvrir. Elles nous permettent de découvrir notre nature divine et de nous rendre compte qu’une nature similaire habite les autres êtres humains, de même que toutes les formes de vie.

    • La gratitude

    La gratitude invite le cœur à s’ouvrir. Les Occidentaux sont très choyés : nos besoins de base sont comblés, beaucoup ont l’occasion d’exercer un travail qu’ils aiment, ont accès à un système de santé qui, malgré ses ratés, permet de sauver des vies et d’améliorer leur qualité de vie. De plus, nos enfants ont accès à l’éducation. Nous oublions parfois à quel point nous avons plus que nous en avons besoin. Lorsque nous réalisons réellement à quel point la vie nous a gâtés, nous ne pouvons que lui en être reconnaissants. Lorsque vous vous rendez compte que vous prenez tout pour acquis, prenez l’engagement d’approfondir votre gratitude pendant une certaine période de temps, une semaine, deux semaines ou un mois. Chaque jour, idéalement au lever, faites la liste de 10 choses pour lesquelles vous êtes remplis de gratitude. De plus, exprimez votre gratitude envers quelqu’un d’autre : sa patience, sa générosité, son sens de l’humour, son sourire, sa serviabilité, etc. En vous ouvrant aux qualités des autres, vous ouvrez votre cœur.

    • Le pardon

    Le pardon est une pratique essentielle pour le chakra du cœur. Le pardon défait les liens qui nous attachent au passé, et nous permet de continuer à vivre notre vie dans le présent et le futur. Y a-t-il quelqu’un envers qui vous ressentez du ressentiment, de la haine ou à qui vous ne parvenez pas à pardonner? Si oui, pensez à cette personne et, dans votre cœur, ressentez les émotions qu’elle génère en vous. Qu’arrive-t-il à votre respiration? Comment vous sentez-vous dans votre corps? Comment votre énergie voyage-t-elle? Après avoir pris le temps de ressentir vos émotions profondes envers cette personne, prenez un moment pour penser aux leçons que vous avez tirées de votre expérience avec elle. Avez-vous approfondi votre relation avec vous-même? Pouvez-vous imaginer que la personne qui vous a trahi était là pour vous apporter un enseignement inestimable? Aussi longtemps que vous tiendrez cette personne responsable de votre blessure, vous resterez connecté à la souffrance, et ni vous ni l’autre ne pourrez avancer. En lui pardonnant, vous vous sentirez libéré et vous pourrez continuer votre cheminement en paix. Le pardon peut prendre du temps. Il y a des actions qui semblent difficiles, voire impossibles à pardonner, surtout lorsque nous avons beaucoup souffert. En pardonnant, cela ne signifie pas que les actions étaient correctes et acceptables. Cela ne signifie pas que ca ne nous a pas dérangé ou que nous laisserions ces actions se reproduire. Cela signifie simplement que vous avez tiré des leçons importantes de cette expérience. Le pardon nous permet d’accepter ce qui nous est arrivé et de continuer à avancer.

    • Donner aux autres

    Avez-vous déjà remarqué votre énergie lorsque vous faites un cadeau à quelqu’un? Ou comment vos problèmes semblent insignifiants lorsque quelqu’un souffre à côté de vous? Vous rappelez-vous la dernière fois où vous avez donné sans attendre quelque chose en retour? Même pas un merci! Pour ouvrir votre chakra du cœur, faites une action qui défie votre logique. Que ce soit un don anonyme, visiter une personne âgée et l’écouter avec attention et présence. Faites quelque chose de spécial pour vos enfants, votre conjoint ou vos parents. Surprenez quelqu’un (et vous-même aussi!) par un acte de générosité inattendu. En plus des pratiques spirituelles, les pratiques physiques nous aident à nous libérer de la douleur et des émotions gardées à l’intérieur de notre corps.

    Pratiques physiques

    Les postures de yoga et la respiration peuvent aider à ouvrir le chakra du cœur. Privilégiez les flexions arrière, qui, en ouvrant la poitrine, stimulent les méridiens des bras et approfondissent la respiration.

    • Cobra

    Appuyez le pubis au sol. Soulevez la tête et la poitrine, les coudes restent collés contre le corps, respirez. Allongez la colonne vertébrale et soulevez la poitrine à chacune de vos expirations et reculez les épaules, la poitrine vers l’avant. Prenez le temps de ressentir le mouvement de l’énergie…

    • Demi-chameau

    La paume des mains sur le haut des fesses et les doigts pointés vers le bas. Basculez le bassin vers l’avant pour allonger le bas de la colonne vertébrale. À l’expiration, penchez-vous vers l’arrière en gardant le bas du dos allongé. Poussez les cuisses vers l’avant et la poitrine vers le ciel. Reculez les épaules vers l’arrière et détendez-les. Gardez la tête dans l’alignement de la colonne vertébrale. Ressentez les sensations de chaleur et d’étirement.

    • Chameau

    À partir de la posture du demi-chameau, déposez les mains sur les talons. Mêmes instructions. Ressentez bien l’ouverture.

     

    • Poisson

    Allongé sur le dos, les mains sous les fessiers, tournées vers le sol. Soulevez le torse avec la force des bras. Penchez la tête vers l’arrière et déposez le sommet de la tête au sol. Prenez le temps de respirer, détendez-vous. Reculez les épaules vers le bas et poussez la poitrine vers le ciel. Contractez les muscles du dos et respirez en ayant une respiration costale profonde. Pour sortir de la posture, soulevez la tête et ramenez-la dans l’alignement de la colonne vertébrale. Avec la force des triceps, déposez le torse au sol. Restez sur le dos quelques instants pour ressentir les sensations de la posture.

    • Symbole du yoga

    Debout, pieds écartés largeur des hanches. Croisez les mains derrière le dos. Inspirez et ouvrez la poitrine. Expirez et penchez-vous vers l’avant et amenez les bras vers l’avant. Votre dos est long et votre visage détendu. Lâchez prise et laissez-vous transporter par cette posture. Inspirez et revenez en position debout. Très lentement, déliez les doigts et laissez les bras flotter de chaque côté.

    Technique de respiration

    L’air est l’élément de la nature associé au chakra du cœur. Certains pranayamas, techniques de respiration du yoga, sont revigorantes alors que d’autres sont relaxantes. Les pranayama distribuent l’énergie vitale dans tous les canaux d’énergie du corps et les nettoient.

    • Kapalabhati

    C’est une technique de respiration très puissante qui élimine les toxines, apporte de l’oxygène dans chacune des cellules et amène la sensation d’un cerveau bien oxygéné. D’ailleurs, Kapalabhati signifie littéralement « nettoyage du crâne » ou « le cerveau qui brille ». Cette respiration est une façon naturelle d’augmenter le niveau d’énergie. Elle se pratique donc surtout le matin! Elle stimule le corps en entier, tonifie les abdominaux et favorise l’introversion et la concentration. Elle possède aussi un effet remarquable sur le stress. Elle est contre-indiquée en cas de grossesse. L’expiration est forcée alors que l’inspiration est naturelle. Expirez en chassant l’air très vivement par le nez grâce à une forte contraction de l’abdomen. Laissez le ventre se gonfler de lui-même (l’inspiration est passive), le rythme s’accélère avec la pratique, ainsi que la durée de l’exercice. À la fin, fermez les yeux et observez les sensations.

    En combinant les pratiques spirituelles et physiques, vous amènerez votre chakra du cœur en équilibre, ce qui vous épanouira au plus haut point.